© 2018 par Pierre Kapa & Sylvaine Louradour. 

En respectant  la toute diversité des approches (géographique, historique, écologique, urbanistique, patrimoniale, agricole..), le paysage pour l’artiste peut  être qualifié à la fois d’objet  artistique qui se conçoit en terme d’espace avec ses composants constitutifs et gestes créateurs in situ , tout autant que ses  représentations et transformations qui peuvent  aussi s’effectuer en atelier dans  un espace délimité en jouant des éléments collectés. Ce changement de plan, d’échelle et de mise à distance, de va-et-vient, de déplacement et d’écart pris dans cet échange dedans/dehors, nature/culture donne lieu à des créations multiples qui interrogent l’environnement et la relation que l’homme entretient à la nature et sa très grande variété.